Le code éthique

Lors des dernières élections municipales qui se sont déroulées en 2014, un record d’abstention a été battu. En effet, 1 personne sur 3 ne s’est pas déplacée pour aller voter. De manière générale, l’abstentionnisme en France ne cesse de croitre, et ce depuis de nombreuses années.

En tant que candidat à une élection démocratique, nous devons donc nous interroger : « Pourquoi nos concitoyens se désintéressent-ils de la politique ? ».  Certainement parce qu’ils ne croient plus dans ce système ou qu’ils ne voient pas les conséquences des décisions prises. Le train de vie de certains élus y est également pour quelque chose, et nous avons pu le constater avec « l’affaire De Rugy ». Des problèmes de corruption, de fraude ou d’utilisation personnelle de fonds publics sont également en cause. Tout cela donne donc des raisons aux citoyens pour ne plus aller voter et on ne peut pas vraiment leur donner tort.

Mais s’il y a bien un indicateur, qui, si nous sommes élus, témoignera du succès de notre mandat, c’est bien la baisse du taux d’abstention. L’objectif initial que nous nous sommes fixés, en construisant une liste citoyenne, est d’inviter les habitants à revenir débattre autour de la table. Et nous n’aurions eu aucune légitimité à nous présenter si certains ne nous n’avaient pas déjà donné leur confiance. Car, bien plus que de nous confier un mandat, c’est de cela qu’il s’agit. En tant que futurs élus, nous devrons donc nous montrer exemplaires, en respectant des principes de transparence, de non-cumul des mandats, d’exemplarité, d’intégrité et de probité.

Sans ce code éthique, que nous nous sommes tous engagés à respecter, la liste CAP Citoyen n’aurait pas pu se construire.

L’ensemble des élus de CAP Citoyen signera la charte de notre code éthique. L’ensemble des élus de CAP Citoyen, signera la charte ANTICOR.

↓     Ci-dessous le projet de la charte     ↓

Partager