Stéphane LEFEBVRE

Stéphane, urbaniste, explique pourquoi le RER Toulousain est un enjeu majeur pour la mobilité sur Cugnaux, comme pour l’ensemble de l’agglomération Toulousaine.

Stéphane explique dans cette vidéo notre avis sur le Boulevard Urbain du Canal de Saint Martory

Stéphane LEFEBVRE

42 ans, Urbaniste

Pourquoi je m'engage

Cugnalais depuis 3 ans, j’ai pu découvrir le cadre de vie agréable de cette commune de banlieue toulousaine mais également les difficultés économiques et sociales auxquelles doit faire face une partie de sa population.    

Militant syndical lorsque j’étais salarié, je suis aujourd’hui à mon compte après une reconversion professionnelle vers un secteur plus en adéquation avec mes valeurs sociales et écologistes. En parallèle, je me suis tourné vers le militantisme associatif et politique pour tenter, autant que possible, de contrer collectivement un système économique et social qui s’avère injuste et destructeur de l’environnement.  

Sans être exclusives, les questions liées à l’habitat et aux déplacements ont toujours fait partie de mes intérêts politiques pour permettre à chacun de pouvoir vivre dignement et se déplacer de façon écologique. Le modèle de ville étalée dépendante de la voiture individuelle, dont Toulouse est un exemple caractéristique, trouve de nombreuses limites sociales et écologiques. Ce modèle doit être largement révisé. C’est dans cette optique que mon engagement dans diverses associations s’est constitué ces dernières années.

2018 et surtout 2019 ont été, pour moi, un électrochoc sur l’urgence à agir pour laisser un avenir serein aux générations futures. Cela passe par diverses formes d’engagements notamment locaux pour que nos lieux de vie soient résilients face à de probables difficultés liées au changement climatique. Cet objectif ne pourra se faire sans réflexion et acceptation des habitants eux-mêmes qui doivent être au cœur du processus de changement. La commune et les quartiers étant les échelons les plus aptes à faire vivre ces réflexions et ces actions, mon engagement au niveau municipal a fini par s’imposer. C’est la raison pour laquelle je participe à la liste CAP Citoyen, liste de gauche et écologiste.

 
Partager