Les points chauds des élections municipales

Les points chauds des élections municipales

Article publié le 9 Mars 2020 sur  :

 

À Cugnaux, les cartes rabattues Contexte politique inédit, aussi à Cugnaux, où le climat municipal est explosif depuis quelques mois. Largement élu en 2014 (60,75 %) dans cette commune de 18 000 habitants, Alain Chaléon (divers droite) espérait briguer un nouveau mandat. Mais l’édile a été désavoué par une partie de son équipe municipale, avant de perdre la confiance de sa majorité. Résultat : poussé vers la sortie, le premier magistrat ne se représente pas… Pas moins de six listes briguent sa succession, et le jeu paraît ouvert. C’est finalement l’adjointe Marie-Hélène Roure qui représentera la majorité sortante. Elle trouvera sur sa route son ex-collègue Marie-Laure Burtin, qui revient sur la scène politique locale, quelques mois après sa démission du conseil municipal, mais aussi la conseillère départementale (PS) Isabelle Rolland. Sans oublier Albert Sanchez : soutenu par EELV, LFI et Générations, l’ex-élu présente une liste digne d’un « Archipel Citoyen » local… Faites vos jeux !

• Cugnaux regard neuf, conduite par Marie-Laure Burtin (Divers centre)
• Cap citoyen-cugnaux avenir partagé, conduite par Albert Sanchez (Divers gauche)
• Un avenir pour Cugnaux, conduite par Yoann Escabasse (Rassemblement national)
• Lutte Ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs, conduite par Claude Cauchois (Extrême gauche)
• Cugnaux unissons nos talents, conduite par Isabelle Rolland (Parti socialiste)
• Cugnaux ensemble, conduite par Marie-Hélène Roure (Divers droite)

Cliquez pour voir l’article.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *